Chamouny Première ascension de l’aiguille du Midi par le comte Fernand de Bouillé escalade du dernier rocher le 5 Aout 1856, 5 heures du matin

Estampe

AUTHOR:
DEROY Isidore Laurent
AUTHOR:
Lemercier
AUTHOR:
Wild
DATE:

1856 : Après

La première ascension de l'aiguille du Midi en 1856 est le fruit du développement de l'alpinisme vers d'autres sommets que le mont Blanc, dans des univers plus rocheux que glaciaires. Elle résulte aussi de la volonté de Fernand de Bouillé de voir flotter le drapeau de la monarchie française sur le sommet, comme un défi lancé à l'Empereur Napoléon III. Cette lithographie semble être une illustration du récit de Bouillé, publié entre autres dans "Les fastes du mont Blanc" de Stephen d'Arve. Il représente les guides et les alpinistes au pied du dernier rocher avant le sommet. Six personnages sont déjà en train d'escalader le rocher. Un autre est en train de franchir une crevasse sur une échelle pour les rejoindre. En arrière, quatre derniers personnages se préparent sur le glacier. Fernand de Bouillé raconte cet épisode ainsi : "Ce rocher de 300 mètres est perpendiculaire, en granit dur, gelé par endroits et couvert d'assez gros cailloux, qui ne tiennent presque pas et occasionnent à chaque instant des avalanches. Des crevasses profondes et dangereuses séparent le rocher de la neige ; à l'aide de l'échelle et de la hache pour creuser des pas, nous franchîmes ces précipices ; mais au pied du rocher même, l'abîme est affreux. (...) Nous étions onze grimpants les uns au-dessus des autres, par les mains, par les bâtons qu'on se tendait ; puis, quand les avalanches étaient trop fortes, on se collait sur le rocher pour laisser passer la mitraille de cailloux et sous nos pieds des abîmes sans fonds, dans lesquels le moindre faux pas pouvait nous précipiter". A la fin de l'ascension, seulement deux guides ont véritablement atteint le sommet : Ambroise Simond et Alexandre Devouassoud. Le reste de l'expédition serait restée quelques mètres en dessous à cause d'un passage particulièrement vertigineux. Cet épisode est publié dans les "Vues de Suisse", recueil de lithographies alpines d'Isidore Deroy. Ce type de livre illustré était très à la mode au milieu du 19e siècle.

OBJECT

Alpiniste , Guide de montagne , Montagne , Rocher , Glacier , Crevasse , Bâton , Echelle 

PLACE

L'aiguille du Midi //

PEOPLE

BOUILLE Fernand de 

DESCRIPTION

Lithographie noir et blanc avec rehauts d'aquarelle et de gomme arabique sur papier vélin.

FIELD

Beaux-arts, Estampe, Histoire

MEASURES

H. en cm : 30; L. en cm : 40

Note

Passe- partout

RELATED ITEMS

Chamouny Première ascension de l’aiguille du Midi par le comte Fernand de Bouillé nuit du 4 août 1856…3 500 mètres au-dessus de la mer, 10 degrés de froid

Chamouny Première ascension de l’aiguille du Midi par le comte Fernand de Bouillé nuit du 4 août 1856…3 500 mètres au-dessus de la mer, 10 degrés de froid

SKU

AG.480

PLACE OF CONSERVATION

Musée Alpin de Chamonix-Mont-Blanc

CATALOGED BY

Musée Alpin de Chamonix-Mont-Blanc