La Savoye, suivant les Nouvelles Observations de Messieurs de l’Académie Royale des Sciences

Carte géographique

AUTHOR:
Anonyme
AUTHOR:
Covens & Mortier
DATE:

1729 : Après : 1778 : Avant

DATE:

: 1778 : Avant

Cette carte anonyme s'intitule « La Savoye, suivant les nouvelles observations de Messieurs de l'Académie Royale des Sciences, etc ». Il ne s'agit pas de l'édition originale, publiée dans « La galerie agréable du monde [...] Tome premier de Savoye, Piémont, etc » chez Pieter Van der Aa à Leyde en 1729. Sur cet exemplaire, une mention « Augmentées de Nouveau » a été ajoutée sous le titre et le nouvel éditeur est également indiqué, il s'agit de Covens et Mortier, actifs entre 1721 et 1778 à Amsterdam. A côté du titre, une scène de chasse aux sangliers décore l'angle inférieur gauche de la carte. Le territoire représenté comprend la Savoie ainsi que le Léman, une partie du Valais, de la vallée d'Aoste, du Dauphiné et du Bugey. La Savoie est divisée en plusieurs entités, les duchés de Chablais, de Genevois et de Savoie, la baronnie de Faucigny, les comtés de Tarantaise et de Maurienne et les bailliages de Gaillard et de Ternier. Chaque frontière, marquée par des tiretés ou des pointillés, est renforcée par des rehauts de couleur. La toponymie est riche et les villes principales sont symbolisées par la représentation d'un groupe d'édifices, dont les détails sont recouverts par un point rouge. Les voies de communication ne figurent pas sur la carte, au contraire des cours d'eau qui structurent l'ensemble. Les lacs souffrent d'approximation dans leur représentation, notamment le lac d'Annecy dont la forme est très éloignée de la réalité. Le relief semble être présent sur la carte d'avantage pour des raisons artistiques que cartographiques. En effet, les monticules représentant les montagnes ont systématiquement la même forme et les tailles varient peu. Dans la région de Chamonix, un massif se distingue toutefois des autres par sa taille, il s'agit des « Glacières », nom communément utilisé au 17e et 18e siècle pour désigner le massif du Mont-Blanc, localisées au nord de « Chamounis ». « Valorsenne » (Vallorcine) est situé de l'autre côté de ce massif, en Chablais. Le « M. Maley », identifié par Marc-Théodore Bourrit comme étant la dent du Géant, est quant à lui placé en Valais.

DESCRIPTION

Gravure en creux avec rehauts en couleur sur deux feuilles de papier vergé liées

FIELD

Cartes - plans, Estampe

MEASURES

H. en cm : 25,9; L. en cm : 30,7

SKU

AG.543

CATALOGED BY

Musée Alpin de Chamonix-Mont-Blanc