Skis (paire)

AUTHOR:
Rossignol
AUTHOR:
Ramy
AUTHOR:
Wood-Milne
AUTHOR:
Oreiller Sports
DATE:

1948 : Après

La taille de ces skis alpins des années 1950, un mètre trente-neuf de long, indique qu'ils étaient destinés aux enfants. Les lattes sont constituées de planches de plusieurs essences de bois, collées entre elles. La marque Rossignol, à qui l'on doit probablement ces skis, est l'une des premières à commercialiser à large échelle des skis utilisant le principe du lamellé-collé. Avant le milieu des années 1930, la majorité des skis sont en bois massif, car aucune colle étanche n'existe et les essais pour réunir plusieurs bois dans un même ski sont donc peu concluants. Rossignol dépose des brevets pour des techniques de fabrication combinant plusieurs planches de bois à la fin des années 1930 et au début des années 1940. En 1942, la marque française sort le ski Olympic 41. C'est avec ce ski iconique qu'Henri Oreiller gagne deux médailles aux Jeux Olympiques de 1948 à Saint-Moritz. Cette même année, les parents du champions français ouvrent un magasin de sport à Val d'Isère. Le nom de celui-ci, « Oreiller Sports », est gravé devant les fixations de cette paire de skis. Les fixations à étrier avant et longues lanières de cuir sont de marque Ramy. René Ramillon, métallurgiste de formation, crée la marque Ramy en 1933 et développe l'une des première fixation de sécurité dans le début des années 1950.

DESCRIPTION

Paire de skis enfant en bois (plusieurs essences) avec fixations à étrier métallique et longue lanière de cuir, accroche en caoutchouc. La semelle, peinte en rouge, comporte une rainure centrale et des carres metalliques vissées

FIELD

Jeux - sports - loisirs

MEASURES

L. en cm : 139; l. en cm : 11

Note

2009.0.817.1 Largeur de la spatule : 9 cm

SKU

2009.0.817

PLACE OF CONSERVATION

Musée Alpin de Chamonix-Mont-Blanc

CATALOGED BY

Musée Alpin de Chamonix-Mont-Blanc