Etrier

AUTEUR:
Anonyme
DATE:

19e siècle

Cet étrier était utilisé dans la vallée de Chamonix au 19e siècle. Il fait partie d'une paire dont le second élément est également conservé au musée Alpin (INV. 2009.0.471). Ce sont des étriers camarguais à tourniquet dont la mobilité permet aux étrivières (bande de cuir reliant l'étrier à la selle) d’accompagner tous les mouvements. Les cages étaient découpées dans une même pièce de métal et mises en forme à la forge. La cage à barreaux empêche le glissement du pied du cavalier en cas de chute. Ce système utilisé notamment par les gardians camarguais (gardiens d'une manade de taureaux ou de chevaux) a fini par être abandonné. En effet, cet étrier déchaussé au cours d’une chevauchée était difficile à remettre. L'histoire ne dit pas comment cet étrier est arrivé dans la vallée de Chamonix. Cependant, il est probable qu'il ait été utilisé pour harnacher un cheval ou d'un mulet. Ces animaux ont joué un rôle essentiel dans le développement du tourisme dans la vallée de Chamonix dès la fin du 18e siècle et plus particulièrement au 19e siècle. Ils sont employés comme moyens de transport pour rallier Chamonix depuis Genève ou Sallanches. Les montures sont également utilisées pour aller en montagne. En effet, ce moyen de locomotion facilite l'accès à la montagne à des touristes pas nécessairement habitués à la marche sur des chemins accidentés. La course se fait accompagnée d'un guide qui fourni aux clients les montures avec leurs équipements nécessaires. Ainsi, l'article 100 du règlement de la compagnie des guides de 1846 précise : « chaque mulet devra être muni d'une selle pour homme, d'une selle pour femme, des harnais, courroies, cordes et autres objets nécessaires, le tout en bon état ». Le prix de la course est payée au guide qui est tenu de reverser son dû au propriétaire du mulet et/ou de l'équipement. Le tarif varie selon la nature de la course : promenade, excursion, course extraordinaire ou voyage. Au cours du 19e siècle, les règlements successifs de la compagnie des guides de Chamonix s'étoffent d'articles relatifs à l'utilisation des mulets. Cette pratique a progressivement disparu au cours du 20e siècle, avec l'arrivée du train du Montenvers puis des téléphériques.

SUJET

Mulet

DESCRIPTION PHYSIQUE

Etrier en fer forgé constitué d'un plancher circulaire à grille aux motifs géométriques caractéristiques des étriers camarguais. Le tout est surmonté d'un arceau renforcé dans les parties basses. L'avant est fermé par des barreaux formant une cage surmontée d'un œil à tourniquet.

DOMAINE

Transports - communications

MESURES

H. en cm : 14.7; L. en cm : 13.2

RELATIONS

Etrier

NUMERO D'INVENTAIRE

2009.0.474

LIEU DE CONSERVATION

Musée Alpin de Chamonix-Mont-Blanc

CATALOGUE PAR

Musée Alpin de Chamonix-Mont-Blanc