Piolet

AUTEUR:
Anonyme
DATE:

2e moitié 19e siècle : 1er quart 20e siècle

Ce piolet dont il manque la tête est une fabrication suisse car les frettes sont maintenues par trois goupilles alors que les piolets français n'ont que deux goupilles. Il a certainement été utilisé à Chamonix, pour pratiquer l'alpinisme, entre la seconde moitié du 19e et le début du 20e siècle. Au début du 19e siècle, les guides taillaient des marches dans la neige à l'aide de haches pour faciliter l'ascension de leurs clients. De plus, chaque membre de l'expédition était muni d'un bâton de marche. Au milieu du 19e siècle, une synthèse a été opérée entre ces deux instruments, afin d'obtenir un outil polyvalent : le piolet. Il s'agit d'abord d'un attribut du guide qui se généralise ensuite chez tous les alpinistes.

DESCRIPTION PHYSIQUE

Manche de piolet en bois avec de longues frettes à trois goupilles et une pointe en acier.

DOMAINE

Jeux - sports - loisirs

MESURES

H. en cm : 127

NUMERO D'INVENTAIRE

2009.0.97

LIEU DE CONSERVATION

Musée Alpin de Chamonix-Mont-Blanc

CATALOGUE PAR

Musée Alpin de Chamonix-Mont-Blanc