Vélo-ski

AUTEUR:
Anonyme
DATE:

1ère moitié 20e siècle

Cet objet en bois, un tricycle sur lequel des patins ont remplacé les roues, est un vélo-ski pour enfant. L'inscription sur le cadre, S.G.D.G., qui signifie « sans garantie du gouvernement », indique que l’État se dégage de toutes responsabilités quant au fonctionnement de l'objet breveté. Au vu des dimensions de l'objet, il s'agit d'un vélo-ski d'enfant. Ces derniers, habitués également aux tricycles, semblent adopter ces nouveaux engins de glisse. Pour les adultes, ce loisir semble avoir eu de la peine à se faire une place parmi les activités hivernales. En 1935, les journaux le présentent comme le tout dernier sport d'hiver, « spécialement conçu pour être utilisé sur les pentes ». Lors du Salon du ski de Paris en décembre 1938, le journaliste prédit qu'un tel objet fera fureur sur les pistes durant l'hiver, mais il n'en sera rien. Sa pratique est limitée aux personnes ayant la nécessité de se déplacer dans des villages enneigés, par exemple les boulangers de Saint-Moritz (Suisse). En 1947, lors de la « Semaine internationale des sports d'hiver » à Chamonix, un reportage des Actualités Françaises fait la promotion d'un vélo-ski à cadre métallique sur deux patins, présenté comme une innovation technologique. A l'occasion de cette semaine spéciale, dont la première édition a eu lieu en 1907 à Briançon-Montgenèvre, des nombreux concours sont organisés. Les journalistes insistent alors au contraire sur la pratique ludique, accessible et peu dangereuse du vélo-ski, pour toucher un public familial et peut-être novice dans la pratique des sports d'hiver. Malgré ces avantages, cette activité ne se développe que très peu au cours du 20e siècle. Bien que des marques relancent régulièrement sa production et que certaines écoles du ski français proposent des cours privés, le vélo-ski reste une discipline confidentielle au début du 21e siècle.

DESCRIPTION PHYSIQUE

Vélo-ski pour enfant en bois équipé d'un guidon avec un repose-pieds et d'une selle, monté sur trois patins. Le guidon est articulé et relié à la partie centrale grâce à des éléments métalliques.

DOMAINE

Jeux - sports - loisirs

MESURES

L. en cm : 83; l. en cm : 32,5

NUMERO D'INVENTAIRE

2008.0.6

LIEU DE CONSERVATION

Musée Alpin de Chamonix-Mont-Blanc

CATALOGUE PAR

Musée Alpin de Chamonix-Mont-Blanc