Carte géologique du Massif du Mont-Blanc (partie française) à l’échelle 1 : 20000 par MM. Paul Corbin et Nicolas Oulianoff. Miage

Carte géographique

AUTORE:
CORBIN Paul
DATA:

1948 : Avant

AUTORE:
OULIANOFF Nicolas
AUTORE:
Société française de stéréotopographie
AUTORE:
Imprimerie Michard

Cette carte géographique au 1/20 000 de la région des dômes et du glacier de Miage date de 1959. Elle accompagne une feuille de la « Carte géologique du Massif du Mont-Blanc (partie française) » (inv. 2015.0.175), représentant exactement la même portion du territoire mais sur laquelle figure les spécificités géologiques. Les auteurs principaux sont les géologues Paul Corbin (1862-1948) et Nicolas Oulianoff (1881-1977). Sur les recommandations de deux professeurs d'université, Messieurs Haug et Lugeon, Corbin et Oulianoff débutent en 1906 une étude d'envergure sur la géologie du massif du Mont-Banc. Pour publier leurs résultats, les géologues doivent disposer d'une carte topographique extrêmement précise, sur laquelle ils indiquent les éléments géologiques en utilisant un système de couleur. Pour le massif du Mont-Blanc, une telle carte n'existe pas. Henri et Joseph Vallot, deux scientifiques très actifs dans la vallée de Chamonix, ont un projet de carte au 1/20 000, mais la première feuille de cette carte n'est publiée qu'en 1925. De plus, Nicolas Oulianoff explique dans une notice que les cartes géographiques ne sont pas assez précises dans les escarpements rocheux et les pentes extrêmes. En effet, sur la carte des Vallot, les roches sont représentés par un dessinateur, Étienne de Larminat, et ont par conséquent un rendu qualifié « d'artistique » par les géologues. Pour disposer de bases topographiques fiables, Oulianoff et Corbin chargent la Société française de stéréotopographie de dresser une carte de l'ensemble du massif au 1/20 000. Grâce à un instrument mise au point en 1907 à Vienne et appelé « Stéréoautographe », les courbes de niveau sont dessinées de manière continue et mécanique, même dans les parties les plus escarpées. Un exemplaire de cet appareil, donné par la Société française de stéréotopographie, est conservé au musée Alpin de Chamonix (inv. 2010.0.221). La publication des différentes feuilles qui composent la carte géologique du massif du Mont-Blanc s'étend de 1927 à 1969, subissant un arrêt de douze ans à cause de la Deuxième Guerre mondiale. Suite au décès en 1948 de Paul Corbin, les recherches sont poursuivies par Nicolas Oulianoff et l'un de ses anciens élèves, Jacques Bellière. La carte géologique de la région de Miage, publiée en 1959, était vendue avec une notice explicative et une planche comme celle-ci, correspondant à la carte topographique de base, sans les indications en couleur.

LUOGO

Le glacier de Bionnassay //

Le glacier de Miage //

Le massif du Mont-Blanc // test

DESCRIZIONE FISICA

Lithographie couleur sur papier vélin

DOMINIO

Sciences - techniques, Cartes - plans, Imprimé

MISURE

H. en cm : 45; L. en cm : 56

ITEM COLLEGATI

Carte géologique du Massif du Mont-Blanc (partie française) à l’échelle 1 : 20000 par MM. Paul Corbin et Nicolas Oulianoff. Miage

Carte géographique des dômes de Miage

NUMERO DI INVENTARIO

2015.0.176

CATALOGATO DA

Musée Alpin de Chamonix-Mont-Blanc