Le Cervin

Tableau

AUTORE:
LOPPE Gabriel
DATA:

1874 : Date d'exécution

C'est la face est du Cervin qui est peinte ici, côté suisse et on peut supposer que le peintre se trouvait sur les pentes du Gorner-Gratt. Le paysage est saisi à la fin de la journée, au moment où l'inversion de température sur le glacier crée une brume caractéristique, bien connue des alpinistes et que le peintre a su restituer de façon très réaliste. La toile, au format portrait, est constituée d'un premier plan de rochers lumineux éclairés par le soleil couchant. Vient ensuite le glacier, sur la gauche, qui mène le regard vers le sommet du Cervin à l'arrière plan. Loppé a réalisé de nombreuses toiles de très grand format. Mais, selon les critères de l'époque, les grands formats étaient réservés aux peintures historiques, mythologiques et religieuses. Il fait preuve d'audace et d'ambition puisqu'il met ainsi le paysage de montagne au même niveau qu'une scène d'Histoire, comme le fait le peintre Courbet à la même époque pour les scènes de genre. Il prend également le risque de ne pas pouvoir les vendre du fait de leur format. L'histoire de cette toile est encore mal connue mais nous pouvons néanmoins émettre quelques hypothèses quant au contexte de sa réalisation. Elle a été peinte en 1874, l'année même où Gabriel Loppé a été mis à l'honneur par une exposition à Londres, à la Conduit Street Gallery. Cette exposition a été renouvelée en 1875. Le catalogue, conservé au musée Alpin, montre que Loppé avait exposé une trentaine de tableaux et quatre très grands formats dont : « 14- THE MATTERHORN, Valley of Zermatt, Canton du Valais, Switzerland. (As seen from the Gorner-Gratt). This picture can be seen best from the opposite end of the Gallery. » La mention en italique donne un indice sur la taille du tableau qui ne peut être vu correctement que depuis l'extrémité opposée de la galerie. De plus, le catalogue est agrémenté de copies d'articles de presse émis en 1874 dans lesquels les journalistes décrivent le tableau dans des termes élogieux évoquant tout particulièrement sa taille et son premier plan de rochers. Il semblerait qu'il soit resté ensuite quelques années en Angleterre, avant de revenir en France, puisqu'il a été conservé roulé dans des journaux anglais datés de 1882. Entreposée ensuite pendant plus de 130 ans, dans un grenier, cette toile a été dévoilée en 2014 et mise en dépôt au musée Alpin pour être restaurée et exposée. Ayant subie des déformations et un fort jaunissement du vernis, la toile et la couche picturale ont été restaurés par Gaudérique de Vivie, restauratrice à Annecy. Son travail a commencé par une phase de conservation avec une mise à plat par cartonnage et une régénération de la toile suivi du montage sur châssis et de la restauration proprement dite comprenant l'allègement du vernis et le comblement des lacunes.

SOGGETTO

Montagne , Glacier 

LUOGO

Le Cervin //

Zermatt //

DESCRIZIONE FISICA

Huile sur toile, avec châssis en bois.

DOMINIO

Beaux-arts, Peinture

MISURE

H. en cm : 392; l. en cm : 294

NUMERO DI INVENTARIO

D.2014.1.2

LUOGO DI CONSERVAZIONE

Musée Alpin de Chamonix-Mont-Blanc

CATALOGATO DA

Musée Alpin de Chamonix-Mont-Blanc