Rabot

Galère

AUTORE:
Anonyme
DATA:

18e siècle : 19e siècle

Ce rabot était utilisé dans la vallée de Chamonix jusqu'au début du 20e siècle. Avant le développement du réseau routier et ferroviaire, permettant l'acheminement de matériaux manufacturés, le bois est une ressource essentielle de la vallée de Chamonix. Les métiers du bois sont très répandus au sein d'une société agropastorale et artisane marquée par la pluriactivité saisonnière. Le bois est utilisé dans la construction, la confection de mobilier et d'objets du quotidien. Le travail du bois demande l'utilisation d'outils spécifiques. Ce rabot, aussi appelé galère, est un outil de finition. La galère est utilisée par les charpentiers pour corroyer les poutres c'est-à-dire pour aplanir une pièce de bois et lui donner les dimensions requises pour la mise en œuvre. Les deux paires de poignées permettent d'employer cet outil à quatre mains et de répartir l'effort. Toutefois, si la planche est longue, une sangle peut être utilisée pour tirer dans l'axe.

DESCRIZIONE FISICA

Rabot en bois don le nez reste parallélépipédique, alors que le corps s'élargit et s'arrondit vers l'arrière. L'avant est percé horizontalement, d'une joue à l'autre, afin de passer une tige ronde en bois dépassant largement de chaque côté. Cette tige a disparu. Ce rabot possède des poignées arrières non évidées et débordantes. Elles sont dotées de cannelures sur la face intérieure pour créer une prise. Le nez présente deux lignes gravées de motifs géométriques. Deux agraphes empêchent le rabot de se scinder en deux dans la longueur.

DOMINIO

Artisanat - industrie, Construction

MISURE

H. en cm : 28,5; L. en cm : 17

Note

2009.0.994.1 : fût

NUMERO DI INVENTARIO

2009.0.994

LUOGO DI CONSERVAZIONE

Musée Alpin de Chamonix-Mont-Blanc

CATALOGATO DA

Musée Alpin de Chamonix-Mont-Blanc